...écoles solidaires

 

 

 

Retour à l'accueil

"Verviers, ma ville... écoles solidaires"

 

Comme chaque année, le lundi 19 décembre 2016, les enfants de nos écoles, tous réseaux confondus, se mobilisent afin de récolter des vivres et de les déposer au pied du sapin de Noël à l'Espace Duesberg où le relais social de Verviers les prendra en charge pour les trier dans les locaux de REVERVAL (Réseau Verviétois d'Accompagnement Alimentaire) avant de les distribuer aux plus démunis de notre région.

 

A l'invitation de l' Echevin de la Jeunesse et de la Citoyenneté, Monsieur Bernard PIRON,  et de Monsieur l'Inspecteur de l'enseignement communal, Monsieur Georges Clément, les enfants de 4e année, tous réseaux scolaires confondus, assisteront à la projection d'un film:

 

Titre du film : « Ghost Hotel »

Ecoles solidaires 2016 - 35869-ghost-hotel-le-fantome-de-canterville-un-amour-de-fantome.jpg (17946 octets)

L’histoire : La famille Brenner projette d’aménager les alentours du château de Canterville en complexe de luxe. Dès leur arrivée, le fantôme de Sir Simon Canterville, condamné à errer dans ces lieux indéfiniment, pointe le bout de son nez mais ne produit pas l’effet escompté. Désespéré de ne plus effrayer ses contemporains et menacé d’être viré par le propriétaire des lieux avec qui il est lié par la malédiction, le fantôme déprimé se lie d’amitié avec le cadet de la famille qui veut l’aider à lever le sortilège…

 

Accueil des enfants et présentation du film par Henri DEFAWES, animateur du Podium solidaire.

Une organisation de l' Echevinat de la Jeunesse et de la Citoyenneté  de la Ville de Verviers

Pour toute information complémentaire :

Jacques.SERVAIS@verviers.be  – 087/32.52.98

En pratique:

Projection AM : arrivée dès 8h30; projection dès 9h – durée du film : 1h30 (écoles communales)

Projection PM : arrivée pour 13h15; projection dès 13h30 – durée du film : 1h30 (écoles libres + Communauté française)  

 

Accueil par Monsieur l'Echevin Bernard PIRON, Monsieur l'Inspecteur Georges Clément

et par les responsables de "Verviers, ma ville...solidaire"

 

Retour à l'accueil